Quand mettre bébé dans un lit sans barreaux ?

Bébé grandit et commence à se sentir à l’étroit dans son petit lit à barreaux. La transition vers le lit de grand est une étape importante, qui suscite des questionnements : à quel âge le mettre dans un lit sans barreaux ? Lequel choisir ? Comment réussir ce changement ? Bébé 9 vous donne quelques conseils.

 

A quel moment passer au grand lit sans barreaux ?

On a tendance à dire que le passage du lit bébé au grand lit se fait autour des 2-3 ans de l’enfant. Mais comme chaque enfant se développe à son rythme, le mieux est de se fier aux signes avant-coureurs qui annoncent la transition.

  • Votre enfant commence à jouer au petit cascadeur et tente de grimper les barreaux de son lit : cela représente un vrai risque et la transition vers le grand lit devra se faire rapidement. Si son lit actuel le permet, vous pouvez ôter quelques barreaux en attendant de changer, il pourra ainsi monter et descendre sans danger.
  • Votre enfant commence à être à l’étroit : il jette ses peluches par-dessus le lit pour vous montrer qu’il manque de place, il n’arrive plus à bouger aisément, il touche presque le bout du lit… On passe au modèle supérieur !
  • Votre enfant devient autonome : il marche, il montre l’envie de se coucher et lever seul, il exprime de lui-même l’envie de changer de lit… c’est le bon moment pour la transition.

Le plus important étant de ne pas imposer brutalement ce changement à votre enfant et d’en parler avec lui pour une évolution en douceur.

 

Accompagner la transition en douceur

Changer de lit est un pas de plus vers l’autonomie de votre enfant, qui quitte le statut de bébé. Pour que la transition se passe bien, voici quelques astuces.

En parler avec lui

Il ne faut jamais amorcer ce changement sans en parler avec votre enfant en amont. Vous pouvez valoriser ses progrès au quotidien, lui montrer les avantages d’un lit de grand pour qu’il se sente fier de passer le cap. Prendre le temps de lui expliquer en insistant sur le positif, l’aidera à être plus serein et mieux accepter cette nouvelle étape.

Conserver le rituel du coucher

Pas question de chambouler la routine du soir ! Votre enfant change déjà de lit, alors veillez à garder ses repères pour qu’il se sente en sécurité : câlins, histoires, doudous, emplacement du lit… tout doit être comme avant pour le rassurer et recréer son cocon.

Le faire participer

Pour qu’il accepte mieux le changement pourquoi ne pas l’impliquer dans les achats ? Emmenez-le avec vous pour l’achat de son lit, son matelas… demandez-lui son avis. Pour lui faire plaisir, vous pouvez le laisser choisir une housse de couette à l’image de son héros préféré. Il sera fier et impatient de la tester.

Être patient et à l’écoute

Certains enfants vivront très bien le changement et pour d’autres la transition sera plus délicate (réveils nocturnes, angoisse au coucher…). Soyez à l’écoute des signes et si besoin procédez par étape : d’abord la sieste dans le grand lit, puis une nuit par semaine, ensuite deux et ainsi de suite. Pas d’inquiétude, il faut être patient, dans l’échange, et tout se passera bien.

Comment choisir son lit sans barreaux ?

Pour une transition en douceur, pensez au lit à barreaux amovibles qui permet une étape intermédiaire avant le grand lit.

Sinon, vous pouvez passer directement au lit junior que votre enfant pourra utiliser jusqu’à la fin de l’adolescence. Privilégiez un sommier à lattes et achetez un matelas neuf et adapté.

Autre option : le lit évolutif qui s’utilise dès la naissance, et se transforme ensuite en grand lit. Il évolue avec bébé, qui sera dans un environnement connu au moment du changement.

Dans tous les cas, choisissez un lit bas pour qu’il puisse descendre et monter facilement. Il est conseillé, dans les premiers temps, de mettre une barrière de sécurité pour éviter les chutes.

 

Retrouvez ici l'ensemble de nos lits sans barreaux >